Brésil : la coalition de la présidente Rousseff vole en éclats

le
0

La présidente Dilma Rousseff a vu sa majorité éclater cette semaine avec le départ du principal parti de sa coalition. Et le risque d'une destitution grandit pour elle. Aux États-Unis, la Californie donne un coup de fouet au salaire minimum de ses salariés. Enfin Internet commence à se déployer à Cuba, ce qui pourrait changer la vie de ses habitants encore isolés par des années d'embargo.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant