Brésil : la banque centrale intervient pour faire baisser le real

le
0

(AOF) - L'annonce du vote des députés brésiliens en faveur de la destitution de Dilma Roussef, présidente du Brésil, a non seulement déclenché des clameurs d'approbation dans les rues de Rio de Janeiro et de Sao Paulo mais aussi suscité un engouement des cambistes pour la devise locale. La banque centrale brésilienne a du intervenir sur le marché des changes pour éviter une trop forte appréciation du real, entrainant son recul : vers 17h, la devise brésilienne perdait plus de 1% à 0,2799 dollar.

Les milieux d'affaire voient plutôt d'un bon œil le départ probable de Dilma Roussef et soutiendraient sans doute l'élection du centriste Michel Temer, ancien partenaire de coalition de la présidente, pour la remplacer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant