Brésil-L'économie se contracte encore mais l'investissement repart

le
0
 (Actualisé avec détails de la statistique) 
    BRASILIA, 31 août (Reuters) - L'économie brésilienne s'est 
contractée pour un sixième trimestre de rang sur la période 
avril-juin mais les investissements sont repartis à la hausse 
pour la première fois depuis 2013, ce qui pourrait annoncer un 
rebond de l'activité, montrent les statistiques officielles 
publiées mercredi. 
    Le produit intérieur brut (PIB) du Brésil a reculé de 0,6% 
au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents, a 
annoncé l'institut de la statistique IBGE. 
    Ce chiffre est légèrement plus mauvais qu'attendu, les 
économistes interrogés par Reuters tablant en moyenne sur une 
baisse du PIB de 0,5%. 
    Sur un an, la contraction a été de 3,8%, un peu plus forte 
que les 3,7% attendus. 
    Au premier trimestre, l'économie brésilienne s'était 
contractée de 0,3% par rapport aux trois mois précédents et de 
5,4% sur un an. 
    L'économie brésilienne devrait connaître en 2016, pour une 
deuxième année consécutive, une récession de plus de 3% avant de 
rebondir de 1,2% en 2017, selon les prévisions du marché. Il 
s'agirait alors de la plus grave récession qu'ait jamais connue 
le Brésil, d'après une base de données vieille de plus d'un 
siècle. 
    Les investissements ont toutefois progressé de 0,4% sur 
avril-juin après 10 trimestres consécutifs de contraction. 
    La production industrielle s'est elle aussi redressée après 
avoir reculé sur cinq trimestres consécutifs. Cette hausse est 
due en partie à une plus forte production de biens d'équipements 
pour répondre à la demande des usines en machines-outils. 
    Plus de 1,7 million de Brésiliens ont perdu leur emploi au 
cours des 12 derniers mois. 
    Ces difficultés économiques ont contribué à fragiliser la 
présidente Dilma Rousseff, susceptible d'être destituée ce 
mercredi par le Sénat brésilien. 
 
    Tableau de la statistique   
     
 
 (Silvio Cascione; Patrick Vignal et Bertrand Boucey pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant