Brésil: Dilma Rousseff réduit l'écart sur Marina Silva

le
0

BRASILIA, 3 septembre (Reuters) - La présidente brésilienne Dilma Rousseff a réduit l'écart qui la sépare de la candidate d'opposition Marina Silva dans la perspective d'un second tour à l'élection présidentielle du mois prochain, selon un sondage Ibope publié mercredi par le quotidien O Estado de Sao Paulo. La candidate écologiste, ex-ministre de l'Environnement sous la présidence de Luiz Inacio Lula da Silva, le prédécesseur et mentor de Dilma Rousseff, continue de faire la course en tête avec 46% des intentions de vote contre 39% pour la présidente sortante, mais l'écart a chuté de deux points en une semaine. Au premier tour, prévu le 5 octobre, Rousseff progresse également, passant en une semaine de 34 à 37% des intentions de vote tandis que Silva enregistre également une poussée, de 29% à 33%. Ces mouvements d'opinion desservent le troisième candidat, le centriste Aecio Neves, qui chute de quatre points à 15%. Le sondage a été réalisé entre dimanche et mardi auprès de 2.506 électeurs. Marina Silva, arrivée en troisième position avec près de 20% des suffrages à la présidentielle de 2010, est entrée en lice fin août sous les couleurs du Parti socialiste brésilien (PSB), remplaçant Eduardo Campos, mort dans un accident d'avion le 13 août. (Anthony Boadle; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant