Brésil : des moustiques OGM pour lutter contre la dengue

le
0
Brésil : des moustiques OGM pour lutter contre la dengue
Brésil : des moustiques OGM pour lutter contre la dengue

Le Brésil connaît actuellement une épidémie de dengue, une infection virale entraînant fièvre, vomissements et parfois des hémorragies pouvant provoquer la mort. Aucun traitement spécifique ni vaccin n'existe aujourd'hui pour lutter contre la dengue. Le seul moyen de s'en protéger est ala prévention environnementale (élimination des eaux stagnantes) et la pulvérisation de pesticides (mais qui présentent des risques pour la santé humaine et induisent des phénomènes de résistance). C'est ainsi que la société Oxitec, étroitement liée au géant agrochimique Syngenta, a déposé une demande de commercialisation au Brésil en juillet 2013 de moustiques génétiquement modifiés pour lutter contre la dengue. Cette demande a été autorisée le 10 avril par la Commission technique nationale de biosécurité (CTNBio), l'équivalent du Haut conseil sur les biotechnologies en France. Cette autorisation doit maintenant être validée par l'Agence nationale de surveillance sanitaire (Anvisa) pour être effective.

Le concept

La société Oxitec a rendu ses moustiques génétiquement modifiés dépendants à un antibiotique, la tétracycline. Ces moustiques mâles transgéniques sont ensuite relâchés dans la nature, en quantité deux fois supérieure à celle des moustiques non-transgéniques, pour se reproduire avec des femelles "sauvages", qui n'ont pas été génétiquement modifiées. Comme leur progéniture, porteuse du transgène, est privée de

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant