Brésil : 11e enchères pétrolières

le
0

(Commodesk) Le Brésil tiendra en 2013 ses 11e enchères de concessions pétrolières, en deux phases, pour attribuer 87 blocs situés sur la terre ferme en mai, et autant en mer en novembre.

Le gouvernement attend depuis deux ans le feu vert des parlementaires, qui doivent avant ces enchères redéfinir les royalties payables par les compagnies. Le débat aura lieu avant la fin de l'année à l'Assemblée nationale.

Le ministre de l'Energie espère un milliard de dollars de recettes de ces ventes de droits pétroliers, avant le démarrage de l'exploitation des champs concernés. La société nationale Petrobras, qui a découvert le champ géant de Tupi, d'une capacité de 100.000 barils par jour, obtiendrait 30% des revenus du gisement, situé à 155 miles marins de Rio de Janeiro et Sao Paulo.

La présidence souhaite que les droits pétroliers soient répartis entre les 27 Etats qui composent le Brésil. Jusqu'ici, neuf Etats se partagent la plus grosse part des recettes, avec en tête des bénéficiaires Rio de Janeiro, Sao Paulo et Espirito Santo, sur les territoires desquels se situent les principales ressources.

Les dernières enchères de cette importance dataient de 2007, avant la découverte de Tupi, et les compagnies ont depuis réduit le rythme de leurs explorations. Le Brésil veut s'assurer en concédant de nouveaux droits que les pétrolières locales, comme OGX Petroleo e Gas SA, ou les étrangères Royal Dutch Shell, Repsol et BP investiront à long terme.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant