Breivik reçoit le renfort de militants néonazis

le
0
Les avocats du tueur ont fait témoigner plusieurs extrémistes pour prouver que les convictions du tueur étaient partagées.

Après l'extrême droite norvégienne, qui avait été appelée, mardi, en renfort d'Anders Behring Breivik, c'est la gauche, mercredi, qui est venue au contraire vanter les mérites du multiculturalisme.

Tout à leur objectif de démontrer que les attaques sanglantes du 22 juillet 2011 étaient le fruit de convictions partagées par un courant, même ultraminoritaire, et non pas la conséquence des délires d'un malade mental, les avocats du tueur ont d'abord appelé, à la barre, des représentants de plusieurs organisations néonazies ou islamophobes. La 31e journée du procès a ainsi fait la part belle aux idées radicales: «La Norvège est en guerre, elle est en voie de balkanisation, s'est écrié Tore Tvedt, fondateur du mouvement néonazi Vigrid. Nous ne sommes pas seulement attaqués. la race nordique est en voie d'éradication.»

Arne Tumyr, chef de l'organisation Stop à l'islamisation de la Norvège, s'est lui aussi lancé dans une virulente tirade contre l'islam, «une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant