Breivik raconte comment il a vécu la tuerie d'Utoeya

le
0
L'extremiste norvégien, jugé depuis lundi pour avoir tué 77 personnes l'an dernier, a confié avoir effectué une intense préparation mentale pour commettre un acte aussi «barbare et effroyable». Avec une vidéo BFMTV

• Il raconte vendredi la tuerie d'Utoeya

Au cinquième jour de son procès, Breivik a commencé à revenir en détail sur la fusillade d'environ 75 minutes au cours de laquelle il a abattu froidement 69 personnes, essentiellement des adolescents, le 22 juillet 2011, sur l'île d'Utoeya, située à 40 kilomètres d'Oslo. Scruté par les experts psychiatres officiels assis devant lui, Breivik a justifié son langage «technique» très froid, pénible à entendre pour les proches des victimes, qu'il qualifie notamment de «cibles légitimes», par la nécessité de «se distancier» de ses actes pour pouvoir témoigner.

«J'ai levé mon arme et je lui ai tiré dans la tête», a raconté Breivik au sujet de sa première victime sur l'île, un vigile qui était venue à sa rencontre avec la responsable de l'île. Breivik leur raconte avoir été envoyé là par précaution, après l'attentat d'Oslo, mais ses interlocuteurs se montrent soupçonneux. «J'étais presque terrorisé [à l'idé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant