Bras de fer entre Pékin et des médias anglo-saxons

le
0
La Chine pourrait expulser 24 journalistes en raison de leurs enquêtes sur les leaders de la République populaire.

Correspondant à Pékin,

Après avoir renforcé son contrôle de la Toile chinoise, Pékin engage le bras de fer avec les médias anglo-saxons. Vingt-quatre journalistes employés par le New York Times et l'agence Bloomberg en Chine risquent l'expulsion du pays d'ici la fin de l'année, alors que le pouvoir chinois bloque le renouvellement de leur accréditation. Le problème a pris de telles proportions que le vice-président américain, Joe Biden, a rencontré les journalistes américains concernés lors de sa visite dans la République populaire la semaine passée.

«L'innovation s'épanouit là où les gens respirent librement, parlent librement, peuvent contester l'orthodoxie et où les journaux peuvent relater la vérité sans en redouter les conséquences», a lancé Biden, à Pékin, devant les hommes d'affaires américains installés en Chine...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant