Bras de fer autour de l'école à la maison

le
0
Des familles qui ont fait le choix de l'instruction en famille refusent de se prêter aux modalités de contrôle de l'État.

Conformément à la loi Ferry de 1882, elles ont fait le choix de l'école à la maison. Mais elles refusent de soumettre leurs enfants aux modalités de contrôle imposées par les académies. Une soixantaine de familles réparties sur l'ensemble de la France ont signé un appel à la désobéissance civile.

«Si nous avons choisi de ne pas mettre nos enfants à l'école, ce n'est pas pour leur faire imposer des tests établis par l'Éducation nationale», résume Sylvie Martin Rodrigues, qui a lancé ce collectif en avril. Maman de Tom, 12 ans, et de Lilou, 9 ans, cette habitante de Mijoux, petit village de l'Ain, a fait le choix avec son mari de l'école à la maison, pour respecter le rythme des enfants et ne pas les «enfermer». Ils pratiquent l'apprentissage «informel». «Toute situation permet d'apprendre, à condition que l'enfant soit prêt à assimiler les notions», explique-t-elle.

Leurs ennuis avec l'Éducation nationale ont débuté en 2009, lorsqu'une inspectrice est v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant