Braquage de Chambéry : polémique sur une patrouille

le
0
VIDÉO - La patrouille de Chambéry était-elle en sous-effectif? Après la mort d'un policier, écrasé délibérément par des cambrioleurs, le Front national et certains syndicalistes critiquent l'organisation de la sécurité publique.

La patrouille de Chambéry était-elle en sous-effectif? Après la mort du brigadier-chef Cédric Pappatico, écrasé délibérément, selon les autorités, par des cambrioleurs qu'il tentait d'interpeller dans une zone commerciale, le Front national et certains syndicalistes policiers critiquent l'organisation de la sécurité publique en France. En cause, notamment: les fameux «patrouilleurs», ces agents qui circulent en binôme, en voiture, à vélo ou à pied. Cette réforme mise en place par Claude Guéant vise à démultiplier les patrouilles, pour une meilleur occupation du terrain. Or les policiers de la BAC visés à Chambéry circulaient à deux.

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre appareil.brightcove.createExperiences();

Voyous hyperviolents

Pour le syndicat SGP-FO, proche de la gauche et majoritaire chez les gradés et gardiens, «il est urgent que le ministère de l'Intérieur réinstaure les patrouilles à trois effectifs». Mais l'hôte de la place Be

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant