Braquage de banques par internet : 45 millions de dollars de butin

le
1
Braquage de banques par internet : 45 millions de dollars de butin
Braquage de banques par internet : 45 millions de dollars de butin

Ils détournaient des comptes bancaires en supprimant la limite des retraits possibles. Un réseau international de pirates informatiques a retiré, fin décembre et en février, un total de 45 millions de dollars (environ 35M?). Les vols se produisaient «en l'espace de quelques heures», a précisé le bureau de la procureure de New York, Loretta Lynch.

Huit personnes ont été inculpées, mais le complot s'étendrait au total à vingt-six pays. Sept de ces personnes ont été arrêtées à New York, où elles auraient retiré 2,8 millions de dollars (2,15M?), pour avoir usurpé des dispositifs bancaires et blanchi de l'argent. La huitième personne, Alberto Yusi Lajud-Pena, surnommé Prime ou Albertico, aurait été tuée le 27 avril, selon le bureau de la procureure.

Des millions retirés depuis les distributeurs automatiques

Les prévenus et leurs complices «ont participé à un énorme braquage de banques du XXIe siècle par l'intermédiaire d'internet, qui concerne le monde entier, a souligné Loretta Lynch. Au lieu d'utiliser des armes et des masques, cette organisation criminelle informatique a utilisé des ordinateurs et internet», a-t-elle insisté.

Les membres du gang new-yorkais ont d'abord pénétré les réseaux informatiques de groupes bancaires. Ils ont ensuite piraté les numéros et les codes secrets de cartes prépayées pour en supprimer le plafond de retrait. Ces cartes ne sont pas liées à un compte bancaire et sont proposées par des employeurs et des ONG.

Des voitures et des montres luxueuses

Une fois les numéros et les codes de ces cartes prépayées récupérés, les pirates ont utilisé des cartes magnétique lambdas qu'ils ont reprogrammées pour les transformer en cartes de retrait. Puis ils sont venus dans le quartier de Manhattan pour retirer, «en l'espace de quelques heures», des millions de dollars à partir de centaines de distributeurs automatiques.

Plusieurs opérations similaires se sont...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 10 mai 2013 à 08:47

    ÇA...C de la "belle ouvrage" ?!!!...