Braillard veut des sanctions contre les tricheurs

le
0
Braillard veut des sanctions contre les tricheurs
Braillard veut des sanctions contre les tricheurs

Le secrétaire d'Etat aux Sports, Thierry Braillard, a indiqué vouloir lutter contre les tricheurs qui utilisent un moteur dans un vélo en cyclo-cross. Un cas a été découvert lors des derniers Mondiaux en Belgique samedi dernier.

La découverte d’un moteur dans un vélo samedi dernier lors des Mondiaux de cyclo-cross en Belgique a chamboulé le monde du vélo. Invité à réagir sur cette nouvelle forme de tricherie, Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat aux Sports, veut lutter contre le phénomène : « Il faut que l’UCI (Union cycliste internationale) renforce les contrôles pour détecter une nouvelle forme de tricherie qui m'apparaît peut-être encore plus grave que le dopage. Car elle est technologique. Elle peut vicier toutes les compétitions. Si on veut sauver le sport, il faut vraiment être d'une dureté terrible et sanctionner tous ceux qui s'amuseront à faire ça. »

D’après les propos de Thierry Braillard, certaines équipes françaises redoutaient une nouvelle forme de tricherie : « J’ai parlé avec beaucoup de directeurs d’équipes cyclistes françaises, certains s’interrogeaient sur l’existence de cette pratique depuis pas mal de temps. Nous avons la confirmation que cela existe ». 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant