Braillard pas inquiet pour la sécurité au Stade de France

le
0

A quelques jours du premier match au Stade de France depuis les attentats du 13 novembre 2015, le secrétaire d'Etat aux Sports se veut rassurant quant à la sécurité mise en place aux alentours du stade de Saint-Denis à l'occasion de France-Italie.

Les images des attentats du 13 novembre 2015 sont encore dans toutes les mémoires et le récent témoignage d’un des stadiers, encore hospitalisé après avoir vu l’un des kamikazes se faire sauter devant lui, ne permet pas d’effacer ces tristes souvenirs. Mais samedi, pour la première fois depuis les événements de novembre, le Stade de France va rouvrir ses portes au public à l’occasion d’un grand match. Avant de retrouver l’équipe de France de football, pour un match amical contre la Russie en mars, c’est le XV de France qui sera l’hôte du Stade de France ce samedi pour le début du Tournoi des VI Nations. Et forcément, après les attentats, la tenue d’un grand événement au Stade de France avec plus de 70 000 spectateurs constituera un événement en soi, très observé, en France comme à l’étranger, surtout à cinq mois du début de l’Euro 2016 de football.

« C'est un événement particulier mais qui ne doit pas l'être », nous confie le secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, qui sera présent samedi à Saint-Denis. Se voulant volontairement rassurant, Braillard tient à rappeler que depuis cette nuit terrible de novembre, et après quelques annulations et reports de matchs dans les jours qui ont suivi le 13 novembre, le sport a repris sa marche : « Tous les stades depuis le 14 novembre ont pu accueillir des compétitions. Comme je l'ai dit, les conditions de sécurité au Stade de France comme dans d'autres stades ont été renforcées, optimisées. On peut aller voir une rencontre sportive en toute sécurité, ce sera le cas ce samedi, le stade sera plein et on sera tous derrière le XV de France. »

On annonce en effet un net renforcement de la sécurité aux abords du Stade de France avec un périmètre de sécurité accru. Des contrôles seront ainsi opérés bien en amont de l’enceinte. La FFR conseille à « l'ensemble des supporters » de « se présenter tôt au stade », dont les portes ouvriront deux heures avant le coup d'envoi. « La Police nationale et les responsables de la sécurité ont prévu plusieurs points " filtrage " aux abords du Stade afin d'éviter les files d'attente aux portes où seront effectués des contrôles renforcés (titres d'accès, inspection des sacs et sacoches, palpations...). En raison du niveau actuel de la menace terroriste et des mesures préventives en vigueur, des contrôles de sûreté très stricts des spectateurs et autres personnes se rendant au Stade de France seront opérés lors des rencontres du Tournoi des VI Nations ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant