Brachay, la «Roche de Solutré» du FN

le
0
Ce village de 65 habitants symbolise la «France des oubliés» aux yeux de la patronne du Front national.

Le retour dimanche de Marine Le Pen à Brachay, petite commune de Haute-Marne comptant soixante-cinq habitants, n'est pas seulement une promesse tenue envers son maire Gérard Marchand. La présidente du Front national a annoncé que sa visite dans la commune où le FN a réalisé 72 % des suffrages au premier tour de la dernière présidentielle, son meilleur score, sera désormais annuelle. «Brachay est un marqueur et sera le symbole de ces villages où les habitants se sentent complètement exclus des préoccupations de nos dirigeants français, insiste-t-elle. Ils méritent autant d'attention que les banlieues ou les quartiers difficiles.»

Au c½ur de cette région rurale, les sujets d'inquiétude ne manquent pas, selon Marine Le Pen qui fustige «l'arriviste» Manuel Valls, lancé dans une «campagne anti-FN au lieu de lutter contre les délinquants». En ces terres...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant