Brabham, une voiture inspirée et aspirante

le
0
La Brabham BT46 B est la F1 qui a le plus contourné les règles de ce sport. Avec Gordon Murray en ingénieur et...Bernie Ecclestone en directeur d'écurie.
La Brabham BT46 B est la F1 qui a le plus contourné les règles de ce sport. Avec Gordon Murray en ingénieur et...Bernie Ecclestone en directeur d'écurie.

Sir Jack Brabham vient de disparaître (voir notre article), mais, outre sa carrière de pilote, il a laissé le souvenir d'une écurie portant son nom dont l'inventivité va beaucoup devoir à un jeune loup, l'ingénieur Gordon Murray, et un fin tacticien, le directeur d'écurie Bernie Ecclestone. Tour à tour avec sa "voiture aspirateur" ou le premier titre mondial d'une monoplace à moteur turbo ou son essence survitaminée, l'écurie créée en 1962 par Jack Brabham, décédé dimanche, a en effet manié la polémique et marqué l'histoire de la Formule 1 en servant de marchepied à Bernie Ecclestone. En 1978, alors que la Lotus 79 à effet de sol conçue par Colin Chapman semblait imbattable pour des adversaires dépassés sur le plan aérodynamique, le jeune Gordon Murray offrit à Niki Lauda au Grand Prix de Suède un véritable ovni : la Brabham BT46B, dite "voiture aspirateur". Une énorme turbine placée sous l'aileron arrière et officiellement présentée comme un système de refroidissement extrayait l'air situé sous la voiture qui s'en trouvait aspirée vers le sol, lui procurant une adhérence inégalée et même totalement imprévue pour ses propres concepteurs.Inspirée et aspirée "Je n'avais pas imaginé qu'elle irait si vite, elle était honteusement rapide", reconnut alors Gordon Murray. Au point que consigne avait été donnée à Lauda, alors champion du monde en titre, de ne pas utiliser tout le potentiel de sa monoplace avant la course...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant