Bpifrance et la BEI veulent faciliter les investissements dans les entreprises innovantes françaises

le
0

(AOF) - La Banque européenne d'investissement et Bpifrance ont signé deux accords dans l’optique de renforcer les investissements en fonds propres pour l’industrie du futur et d’accroître les prêts aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) innovantes françaises. Ces deux opérations sont rendues possibles par la garantie du budget européen déployée dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) du Plan d’investissement pour l’Europe.

L'un des accords crée le fonds SPI BEI doté de 100 millions d'euros, afin de renforcer l'action du fonds SPI mis en place début 2015. Ce fonds SPI, doté de 700 millions d'euros, complète les outils de capital-risque et de capital développement en concentrant son action sur la phase d'industrialisation d'une technologie. En investissant de façon minoritaire et avisée au capital de sociétés de projet aux côtés d'un ou plusieurs partenaires, le fonds SPI est un nouvel outil concourant à créer les positions industrielles de demain, et à créer de nouveaux emplois industriels.

Les deux fonds, gérés par Bpifrance, ont vocation à fonctionner main dans la main et à investir conjointement dans des projets d'industrialisation. Ensemble, ils pourraient réaliser une vingtaine d'investissements.

Le second accord renouvelle l'accord InnovFin SMEG permettant le doublement de l'enveloppe de financement aux entreprises innovantes pour un montant total de 420 millions d'euros sur deux ans.

A ce titre, le Prêt Innovation doté de 320 millions d'euros et garanti à hauteur de 50 %, facilitera le lancement industriel et la mise sur le marché d'innovations de PME et petites ETI (jusque 499 salariés) pour des tickets jusqu'à 5 millions d'euros. De son côté, le Prêt Amorçage Investissement doté d'une capacité de financement de 100 millions d'euros et garanti à hauteur de 40 %, permettra de renforcer la structure financière des jeunes entreprises qui réalisent une levée de fonds auprès d'investisseurs avisés, et de les accompagner dans leur développement en leur apportant un financement complémentaire jusqu'à 1,5 million d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant