BPCE-Pérol veut un renouvellement anticipé de son mandat-presse

le
2

PARIS, 1er octobre (Reuters) - François Pérol, le président du directoire de BPCE BPCE.UL (Banque populaire - Caisse d'épargne), a demandé, lors de la réunion mercredi du conseil de surveillance de la banque mutualiste, le renouvellement anticipé de son mandat pour une durée de quatre ans, indiquent jeudi Les Echos. Selon le quotidien, François Pérol, dont le mandat actuel à la tête du groupe BPCE, maison-mère de Natixis CNAT.PA , prend fin en mai 2017, souhaite ainsi "se donner les moyens de fixer un cap de moyen terme à la banque". Un porte-parole de BPCE n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter ces informations. François Pérol a été relaxé le 24 septembre à son procès pour prise illégale d'intérêts lors de sa nomination à la tête du groupe issu de la fusion des Caisses d'épargne et des Banques populaires. ID:nL5N11U2GN (Matthieu Protard, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le jeudi 1 oct 2015 à 14:13

    je prefererai qu il se preoccupe de la chute du cours de natixis ! qu en est il ? il est vrais que ce genre de declaration inquiete les detenteurs de titres plus que de les rassurer ! on se prend une belle veste depuis le dividende,,,vous pouvez nous expliquer mr perol ?

  • s.thual le jeudi 1 oct 2015 à 14:10

    curieux tout de meme ce soucis d assurer son propre avenir ,,, il fait pareil pour les salaries du groupe ? et pour les clients il veut pas prelever les frais de gestion j usqu en 2050 ?