BP sur les rangs pour exporter du GNL des Etats-Unis

le
0

Commodesk - Freeport LNG a annoncé le 11 février avoir signé un contrat avec BP pour lui livrer, pendant 20 ans, 4,4 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an. Ces volumes correspondent à la capacité de production du deuxième train de liquéfaction de la future usine de Quintana Island, près de Freeport, au Texas. Freeport LNG a déjà signé avec deux clients pour la vente de la future production du premier train, avec deux importants fournisseurs d'énergie au Japon, Osaka Gas et Chubu Electric, supposés être livrés à partir de 2017.

Ces contrats, qui assurent un débouché pour la totalité de la production des deux premiers trains, sont un atout important pour trouver les financements pour la construction de l'usine, souligne Freeport LNG. Cependant, la compagnie a encore besoin de l'approbation de la Commission fédérale de régulation de l'énergie (FERC) pour lancer la construction, et de celle du département de l'Energie pour exporter le GNL vers des pays avec lesquels les Etats-Unis n'ont pas d'accord de libre-échange (dont le Japon).

Jusqu'à présent, un seul projet d'usine de liquéfaction du gaz naturel a reçu aux Etats-Unis les autorisations pour exporter. Mais les signatures de contrats s'accélèrent dans ce secteur, impliquant souvent des majors pétrolières (dont Royal Dutch Shell, Total...), signe que les acteurs du secteur anticipent une levée progressive des restrictions actuellement en vigueur.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant