BP relève son dividende et prépare ses procès

le
0
LE BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE BP CONFORME AUX ATTENTES
LE BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE BP CONFORME AUX ATTENTES

LONDRES (Reuters) - BP a profité mardi de la publication d'un bénéfice trimestriel conforme aux attentes pour dire qu'il se préparait à combattre "énergiquement" les plaintes liées à la marée noire du printemps 2010 dans le golfe du Mexique, qui commenceront à être instruites à la fin du mois.

Bob Dudley, directeur général de la compagnie pétrolière britannique, a précisé que BP était prêt à régler à l'amiable "sur la base de termes justes et raisonnables" les quelque 600 actions en justice intentées contre lui par des particuliers et l'Etat fédéral américain.

Le début des audiences est prévu le 27 février à la Nouvelle-Orléans.

BP, numéro deux européen du pétrole en termes de capitalisation boursière, a relevé de 1,8 milliard de dollars, à 43 milliards (33 milliards d'euros), le coût du nettoyage de la pire marée noire survenue aux large des Etats-Unis.

BP, qui a souligné que ce nettoyage était presque terminé, a ajouté que les contributions de ses partenaires concernés par la catastrophe lui permettraient de terminer en 2012, soit un an plus tôt que prévu, les versements dans un fonds de compensation de 20 milliards de dollars.

L'explosion de la plate-forme de forage Deepwater Horizon, le 20 avril 2010, avait fait 11 morts et déversé plus de quatre millions de barils de pétrole.

BP a également annoncé qu'il relevait son dividende trimestriel d'un cent, pour le porter à huit cents à la faveur des importants flux de trésorerie générés par la hausse des cours du brut.

"C'est un signe positif de confiance dans l'amélioration des performances opérationnelles", a déclaré Tony Shepard, analyste spécialisé dans le pétrole chez Charles Stanley.

Vers 12h50 GMT, le titre BP perdait plus de 1% à 483,8 pence alors que l'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes cédait 0,6%.

Pour le quatrième trimestre 2011, BP a fait état d'un bénéfice au coût de remplacement de 7,606 milliards de dollars, un chiffre dopé par une contribution de quatre milliards d'Anadarko liée à la marée noire, contre 4,614 milliards un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le résultat trimestriel affiche une hausse de 14%, à 4,99 milliards de dollars, à comparer à 4,89 milliards attendus par le marché selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Royal Dutch Shell avait annoncé la semaine dernière une progression de 18% de son bénéfice trimestriel ajusté et ExxonMobil une hausse de 2%.

Tom Bergin, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant