BP obtient un répit sur les dommages de la marée noire de 2010

le
0

(Reuters) - Le géant pétrolier BP a obtenu gain de cause de la part de la justice américaine au sujet des indemnisations liées à la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique, une décision qui pourrait lui permettre d'économiser plusieurs milliards de dollars.

Une cour d'appel de la Nouvelle-Orléans a ordonné à un juge de reconsidérer les critères d'évaluation des demandes d'indemnisation et de suspendre le paiement des indemnités pour les demandes ne répondant pas aux nouveaux critères.

BP a accepté l'an dernier de verser des indemnités couvrant les pertes économiques liées à la marée noire provoquée par l'explosion de la plate-forme Deepwater Horizon, mais il a contesté la formule de calcul retenue pour estimer ces indemnités, la jugeant trop généreuse et lui reprochant de permettre l'indemnisation de personnes ou d'entreprises qui, selon lui, n'ont pas subi de dommages.

Le groupe britannique avait estimé initialement à 7,8 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros) le coût total de l'accord d'indemnisation, mais il a porté depuis cette estimation à 9,6 milliards.

Il a déjà versé environ 3,69 milliards de dollars selon l'administrateur judiciaire Patrick Juneau, charger de collecter et de traiter les demandes d'indemnisation.

Jonathan Stempel, avec Sakhti Prasad; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant