BP n'en finit pas de nettoyer le pétrole dans le golfe du Mexique

le
1

(Commodesk) Plus de deux ans après la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis dans le golfe du Mexique, British Petroleum, l'opérateur de la plateforme incriminée, continue le nettoyage. Celui-ci a même été compliqué par l'ouragan Isaac, qui a fait ressurgir des galettes de pétrole dans le bassin de Macondo.

En juin 2010, l'ouragan tropical Bonnie avait enterré le pétrole sous plusieurs tonnes de sables. Mais Isaac, survenu il y a deux semaines, en a libéré une partie, qui s'est répandue sur certaines plages de Louisiane, a expliqué le pétrolier britannique.

L'explosion de la plateforme Deepwater Horizon le 20 avril 2010, provoquant le déversement de près de cinq millions de barils dans l'océan. BP annonce avoir dépensé 14 milliards de dollars dans les opérations de nettoyage et a dédommagé les victimes à hauteur de 7,8 milliards de dollars, en attendant le procès des gouvernements locaux et du département de la Justice.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • earth1st le jeudi 13 sept 2012 à 11:21

    Ça le met à quel prix au baril si on affecte ces coûts sur le pétrole extrait de ce champ ?