Boycott de l'école : les parents FCPE déposent plainte pour menaces

le
6
Boycott de l'école : les parents FCPE déposent plainte pour menaces
Boycott de l'école : les parents FCPE déposent plainte pour menaces

La polémique sur la «théorie du genre» se déplace sur le terrain judiciaire, avec des plaintes de la FCPE pour des menaces à l'encontre de parents d'élèves dénonçant les boycotts des écoles.

La FCPE (principale fédération de parents d'élèves) de la Seine-et-Marne a envoyé ce jeudi une plainte pour «menaces» au procureur de Melun, a déclaré son secrétaire général Mehdi Azzam, après un courrier électronique anonyme soutenant «la journée de retrait de l'école et menaçant explicitement tous les parents élus».

L'auteur se réclame de «réseaux insoupçonnés en termes d'influence», soutenant Farida Belghoul, militante proche de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, à l'origine de l'opération «journée de retrait de l'école». Ce mouvement incite les parents à ne pas envoyer leurs enfants à l'école le temps d'une journée pour exprimer leur crainte de voir la «théorie du genre» un jour enseignée à l'école.

L'expéditeur de ce mail inquiétant affirme que des noms de parents d'élèves FCPE ont été relevés dans toute l'Ile-de-France, et menace de «cibler automatiquement» les parents qui pourraient évoquer la question en conseil d'école.

Juste une «éducation à l'égalité fille-garçon»

Selon le ministère de l'Education nationale, une centaine d'écoles publiques sur 48 000 ont été perturbées par des absences d'élèves, après des appels à boycotter l'école qui «apprendrait aux garçons à devenir des filles» ou aux élèves de maternelle à se masturber. Des rumeurs fermement démenties par Vincent Peillon : «l'ABCD de l'égalité», expérimenté dans dix académies, est une «éducation à l'égalité fille-garçon», pas une négation des différences biologiques.

Dans le Val-d'Oise, une enquête a été ouverte, sous la direction du parquet de Pontoise, après une main courante déposée mardi par la FCPE 95 au commissariat d'Argenteuil.

Dans «tous les départements de Paris ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le vendredi 31 jan 2014 à 06:15

    Tiens, il ne parle plus des CONVOCATIONNES. PREFECTURE.. PAPIIRS

  • mark92 le vendredi 31 jan 2014 à 06:11

    Ben on va envoyer des parents d'élèves en séjours.Auschwitz-Birkenau.Il reste des places.Faut rentabiliser les investissememts.Pas qu'à l'ecole ou je fais que des bétises.

  • mark92 le vendredi 31 jan 2014 à 05:56

    C'est qui ce ministre qui menace ??CONVOCATION, PREFECTURE aqvec PAPIR

  • mark92 le vendredi 31 jan 2014 à 05:53

    Aufmerksamkeit.On convoque les parents d'élèves.Papir....

  • mark92 le vendredi 31 jan 2014 à 05:05

    théorie du genre. La FCPE (principale fédération de parents d'élèves) de la Seine-et-Marne a envoyé ce jeudi une plainte pour «menaces» au procureur de Melun.Et peillon veut convoquer les parents d'élèves.OU VA LA FRANCE ??

  • M3830256 le vendredi 31 jan 2014 à 01:23

    pourquoi on ne ferait pas un boycott de l'école car on n'y fait plus de dictée et de grammaire mais des activités d'éveil stériles !!!!