Boycott de l'école : le CFCM troublé

le
0

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) demande à Vincent Peillon de venir s'expliquer sur cette affaire.

Retirer son enfant de la classe, une journée par mois, pour protester contre l'enseignement supposé de la «théorie du genre» dans les écoles primaires, est une idée simple mais qui pourrait se montrer d'une efficacité redoutable. En témoigne la mobilisation le 24 janvier, en Alsace - l'une des régions pilotes de l'expérimentation des «ABCD de l'égalité» - mais aussi partout en France, de plusieurs centaines de parents d'élèves, essentiellement musulmans. Ils ont été convaincus par cette forme de boycott qui pourrait se révéler, à rythme mensuel, très tenace...

La vigueur de la réaction du ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon démontre d'ailleurs qu'il a flairé le danger même s'il est peut-être déjà trop tard. Car certains parents s'interrogent. Ils se demandent si les «ABCD de l'égalité», programme de l'Éducation nationale vis...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant