Boxing Day : l'orgie anglaise

le
0

Top départ pour une grosse semaine de foot anglais, dont le coup d'envoi s'appelle Boxing Day, jour férié outre-Manche ce 26. Orgie de foot donc, mais pas que.

C'est parti pour une grosse semaine de foot anglais, à finir gavé comme une oie et plus dodu que la dinde. Un festin dont l'entrée s'appelle Boxing Day, le 26 décembre, jour férié dans tous les pays du Commonwealth. Au menu cette année pour commencer : un Stoke/Manchester United qui pourrait sceller le sort d'un Pélican, un Liverpool-Leicester plutôt intéressant entre Ranieri et Klopp, un Chelsea-Watford pour la première d'Hiddink sur le banc des Blues cette saison ou encore un Southampton-Arsenal qui pourrait permettre aux Gunners de récupérer la tête du championnat. Pour le plat, le fromage, le dessert et le digeo, les 28, 29, 30 décembre et 2 et 3 janvier, l'Angleterre s'encanaillera avec un Man United-Chelsea, Leicester-Man City, Arsenal-Newcastle, ou Everton-Tottenham, entre autres. Mais place au Boxing Day d'abord. Cette fête du football se perpétue depuis plus de 150 ans. Le 26 décembre 1860 se joue un vibrant Sheffield FC-Hallam FC, premier derby de l'histoire anglaise, disputé par temps clair dans un stade en rase campagne au centre de l'Angleterre. Sheffield s'impose 2-0. Pendant dix ans, le 26 décembre est la fête des derbies. Ce n'est qu'à partir de 1871 que ce jour marque le début du Boxing Day.

Saumon et codevi


Pour nos voisins britishs, le Boxing Day est surtout un jour d'opulence, qui va bien au-delà du foot. La plupart des magasins outre-Manche débutent leurs soldes le 26. Encore plus nombreux que ceux qui se ruent aux stades, il y a tous ceux qui vident leur Codevi dans des boutiques de fringues ou d'électroménagers. Les commerces ouvrent alors leurs portes extrêmement tôt. Il est courant de voir des files d'attente de plusieurs milliers de personnes se former dès la veille et des marées humaines se répandre dans les rayons aussitôt les portes ouvertes. Harrods, grand magasin londonien, gave même ceux qui bravent la nuit de boissons chaudes et de canapés au saumon. C'est ça l'esprit Boxing Day.

Sang et fraîche


Mais des pratiques bien moins urbaines se pratiquent ce jour là. Aux pelouses des stades de foot, certains Britanniques aisés préfèrent les ronces des sous-bois. Le Boxing Day est aussi un jour de chasse à courre pour 250 000 d'entres eux. Toute l'après-midi du 26, à cheval, ils traquent le renard avec leurs chiens. Une piste flairée, la…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant