Boxe - WBA : Tyson Fury privé de son titre mondial ?

le
0
Boxe - WBA : Tyson Fury privé de son titre mondial ?
Boxe - WBA : Tyson Fury privé de son titre mondial ?

Alors que Tyson Fury a renoncé à affronter Wladimir Klitschko et a été contrôlé positif à la cocaïne, la WBO demande des comptes au Britannique et pourrait lui retirer sa ceinture mondiale s’il ne donne pas d’explications.

Actuellement champion du monde des lourds à l’IBF, à la WBA et à la WBO suite à sa victoire face à Wladimir Klitschko en novembre dernier, Tyson Fury pourrait perdre sa ceinture WBO après avoir été contraint de céder celle de l’IBF pour avoir refusé de rencontrer le challenger officiel, Vyatcheslav Glazkov, pour lui préférer une revanche face à Klitschko. Si la WBO, par la voix de son président Luis Batista-Salas, reste au soutien de Tyson Fury suite à un contrôle positif à la cocaïne, dont le Britannique a justifié la prise par une dépression, après avoir renoncé au match face l’Ukrainien arguant de problèmes d’ordre mental, la Fédération demande tout de même des comptes au champion du monde. De son côté, le président de la WBA, Gilberto Mendoza, a déclaré à Sportsweek que Tyson Fury méritait qu’on lui laisse une chance de sortir d’une telle situation.

Fury a dix jours pour s'expliquer

Mais la WBO ne semble pas aussi magnanime et lui a envoyé une lettre pour lui demander de s’expliquer, de justifier pourquoi le titre ne devrait pas être laissé vacant en raison « d’inactivité, de rupture de contrat et de prise de drogue permettant l’amélioration des performances ». Une lettre qui donne une dizaine de jours à l’entourage de Tyson Fury pour s’expliquer avant d’éventuelles sanctions. La WBO, de son côté, pourrait également décider de déclarer Tyson Fury « en vacances » et permettre à d’autres boxeurs de se battre pour la ceinture tout en offrant une chance au Britannique, quand il le souhaitera, d’affronter le tenant du titre pour récupérer sa ceinture. Une possibilité à laquelle l’entourage de Tyson Fury s’est dit ouverte. La WBA prône elle l’apaisement mais étudie de près la situation « Notre principale inquiétude est ce qu’il va advenir du titre et la situation autour de ça, ajoute Gilberto Mendoza, président de la WBA. Je ne peux pas dire si, oui ou non, on va lui retirer le titre mais la substance qu’il a prise est interdite et, ça, c’est contraire aux règles et nous devons prendre en compte cela. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant