Boxe : Jean-Marc Mormeck, le champion est (toujours) là !

le
0
Jean-Marc Mormeck n'a eu aucun mal à disposer du Hongrois Tamas Lodi.
Jean-Marc Mormeck n'a eu aucun mal à disposer du Hongrois Tamas Lodi.

Ça c'est du retour ! Retour dans sa catégorie de prédilection - les lourds-légers -, retour sur un ring - après 27 mois d'inactivité -, retour en France, à Asnières - après une douloureuse expérience à Dusseldorf - et surtout... retour de la victoire ! Après sa défaite contre Wladimir Klitschko en mars dernier, Jean-Marc Mormeck a parfaitement réussi son retour à la compétition en disposant aisément du Hongrois Tamas Lodi, arrêté par l'arbitre dès la 4e reprise. A 42 ans, le Francilien a donc réussi son pari, avant un hypothétique championnat du monde avant la fin de l'année.Et pourtant, en affrontant un adversaire de 18 ans son cadet, tout semblait réuni pour que Jean-Marc Mormeck sente le souffle de l'ironie du sort caresser son épaule. En effet, en 2002, un jeune guadeloupéen ayant grandi en banlieue parisienne, à Bobigny, terrasse à Marseille une légende vivante vieillissante, Virgil Hill. A l'époque, le Français n'a pas tout à fait 20 ans tandis que l'Américain a 38 ans bien tassés. Mais ce scénario ne se produira pas dans l'enceinte de la Patinoire des Courtilles d'Asnières au grand dam du boxeur hongrois. Puissance"Nous avions bien travaillé explosibilité et la vivacité. Je m'étais échauffé pour faire monter le rythme du coeur et démarrer très vite le combat", a souligné le champion français à l'issue de son 42e combat professionnel (37 victoires dont 22 par KO, 5 défaites). Pourtant, après un premier round...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant