Boxe : Jean-Marc Mormeck en prison... de son plein gré

le
0
L'ancien champion du monde de boxe s'est rendu à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy afin de sensibiliser les détenus à la pratique du sport.
L'ancien champion du monde de boxe s'est rendu à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy afin de sensibiliser les détenus à la pratique du sport.

"J'aurais pu être un de ces garçons"... L'ex-boxeur Jean-Marc Mormeck s'est rendu à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy (Yvelines) dans le cadre d'une série d'ateliers destinés à sensibiliser la population carcérale sur la pratique du sport. Au cours de cette rencontre, pas question de juger le parcours de chacun ou de faire la morale. L'ancien champion du monde des lourds-légers WBA et WBC est venu à la rencontre des détenus pour parler de sport, d'erreurs à payer et d'une fatalité à bannir. "La banlieue, j'en viens. Mais c'est pas parce qu'on vient de là qu'on est forcément voué à l'échec", rappelle Jean-Marc Mormeck, qui a grandi dans la cité de l'Abreuvoir à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Dans un amphi de béton sans fioritures, avec quelques dessins naïfs sur un pan de mur, 27 prisonniers, condamnés ou prévenus, attendent la star des rings en fumant des cigarettes. Des braqueurs, des chauffards, des meurtriers, des violeurs. L'ex-boxeur s'installe sur une chaise, face à eux, en bas des gradins. Bonnes paroles"Toi tu fais de la boxe", l'apostrophe un prisonnier en mimant le geste avec ses poings avant qu'un second détenu décoche un direct : "T'as pris beaucoup d'argent ?" Esquive de Mormeck, avec le sourire : "J'ai pris des coups ! Et crois-moi, j'ai pris cher ! Mais c'est vrai, je pensais qu'à ça, je venais de la banlieue." En guise d'arbitre, un seul surveillant. À l'extérieur, les cris d'autres détenus qui jouent au foot dans la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant