Bouygues Telecom-SFR prêt à payer 3-4 mds pour des actifs-Presse

le
0
    PARIS, 17 mars (Reuters) - SFR  NUME.PA  serait prêt à 
débourser entre trois et quatre milliards d'euros et Free 
(groupe Iliad  ILD.PA ) autour de deux milliards d'euros pour 
racheter certains des actifs de Bouygues Telecom qu'Orange 
 ORAN.PA  pourrait mettre en vente pour pouvoir racheter la 
filiale télécoms de Bouygues  BOUY.PA , rapportent jeudi Le 
Figaro et Les Echos. 
    Dans le cadre de son projet de rachat de Bouygues Telecom, 
l'opérateur historique doit s'entendre avec ses principaux 
concurrents en vue de leur revendre une partie des actifs de la 
filiale télécoms de Bouygues afin d'obtenir le feu vert des 
autorités de la concurrence. 
    "C'est SFR qui rachèterait la majeure partie des actifs de 
Bouygues Telecom et plus particulièrement ses clients fixe et 
mobile. Pour cela, Patrick Drahi serait prêt, selon nos 
informations, à faire un chèque de près de quatre milliards pour 
emporter le morceau", écrivent Les Echos. 
    Le Figaro évoque de son côté un chèque de plus de trois 
milliards pour acquérir une partie du réseau mobile de Bouygues 
Telecom et des abonnés (essentiellement B & You et entreprise). 
    "Free reprendrait une partie des fréquences et du réseau de 
Bouygues Telecom, ainsi qu'une cinquantaine de points de vente 
pour quelque 2 milliards d'euros (...) Une interrogation 
subsiste sur le sort de la plupart des 650 boutiques Bouygues 
Telecom", ajoute le quotidien. 
    Contacté par Reuters, Bouygues n'a fait aucun commentaire 
tandis que personne chez Iliad, SFR et Orange n'était disponible 
dans l'immédiat. 
    Mercredi, le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a déclaré que 
les discussions en cours avec Free et SFR sur le partage 
éventuel des actifs de Bouygues Telecom étaient sur le point 
d'aboutir.   
 
 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant