Bouygues Telecom révèle ses tarifs 4G à un mois de son grand déploiement

le
0
Bouygues Telecom révèle ses tarifs 4G à un mois de son grand déploiement
Bouygues Telecom révèle ses tarifs 4G à un mois de son grand déploiement

(AFP) - L'opérateur Bouygues Telecom a révélé lundi sur son site internet les tarifs qu'il appliquera à ses offres mobiles 4G, près d'un mois avant le grand déploiement qui lui permettre de couvrir d'un coup une centaine de villes.Pour un débit internet de 3 gigaoctets par mois, les tarifs débuteront à 29,99 euros pour une offre sim seule, c'est à dire sans téléphone subventionné et sans engagement, et 34,99 euros pour une offre avec téléphone et un engagement de 24 mois.

Un deuxième forfait permettant l'usage de 8 giga de données internet, actuellement l'une des offres les plus généreuse du marché, sera facturé 39,99 euros pour une offre sim seule, et 49,99 euros pour une offre avec téléphone.

Bouygues Telecom a obtenu de l'Arcep de pouvoir utiliser sa bande de fréquences 1.800 Megahertz pour y faire transiter de la téléphonie mobile de quatrième génération (4G), au lieu de la 2G (voix seule), à partir du 1er octobre.

A cette date, l'opérateur indique qu'il couvrira d'un coup plus de 100 villes, soit 25 millions de Français (40% de la population).

Bouygues Telecom a également commencé à déployer des antennes dans les fréquences 2,6 GHz et 800 MHz, remportées aux enchères comme les autres opérateurs.

Son concurrent France Télécom, qui compte couvrir 30% de la population française d'ici la fin de l'année, a décidé de facturer la 4G à ses clients un euro supplémentaire jusqu'à la fin 2013 et ajustera ensuite ses tarifs.

Pour sa part, SFR, qui a annoncé vouloir couvrir 55 agglomérations d'ici la fin de l'année 2013, propose deux forfaits comprenant l'accès à la 4G dans ses offres Carré: l'une à deux giga pour 39,99 euros par mois avec téléphone et abonnement et 29,99 sim seule, l'autre à 4 giga pour 59,99 euros par mois avec téléphone ou 45,99 euros sans abonnement.

La 4G permet d'avoir, avec un mobile compatible et un abonnement ad hoc, un débit au moins équivalent à celui délivré actuellement par une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant