Bouygues Telecom retarde le lancement de sa box Android et simplifie son offre

le
0
Bouygues Telecom retarde le lancement de sa box Android et simplifie son offre
Bouygues Telecom retarde le lancement de sa box Android et simplifie son offre

L'opérateur téléphonique Bouygues Telecom a annoncé mardi que le lancement de sa nouvelle box baptisée "Miami", créée sous Android en partenariat avec Google, était repoussé au premier trimestre 2015 et qu'il travaillait à la simplification de ses offres mobiles.Cette box, qui devait être disponible d'ici la fin de l'année, permettra aux clients de l'opérateur d'utiliser des applications mobiles sur leur téléviseur et de se servir de leur téléphone comme d'une télécommande."Nous avons décidé de décaler le lancement de la box pour nous consacrer aux offres mobiles avant Noël", a expliqué une porte-parole du groupe.La filiale télécoms du groupe Bouygues, qui continue de souffrir d'une concurrence exacerbée sur le marché mobile, axe son repositionnement sur la simplification de son offre et la fidélisation de ses clients mobiles.Le groupe travaille ainsi à "une simplification très forte de sa gamme de tarifs", a indiqué mardi son PDG Olivier Roussat lors d'un point presse. "Sur le mobile, nous passerons à 14 offres commerciales contre une cinquantaine actuellement", a-t-il précisé, ajoutant que la moitié serait constituée d'offres sans engagement et sans mobile.Ces nouvelles offres seront annoncées le 17 novembre."Cette simplification nous permettra de réaliser les économies annoncées dans notre plan social, a précisé Olivier Roussat, soit 300 millions d'euros d'ici 2016.Bouygues Telecom souhaite accroître la fidélisation de ses sept millions de clients mobiles en les faisant automatiquement bénéficier de l'enrichissement de leur offre, si cette dernière est dotée d'un nouveau service par exemple."Nos clients seront mieux traités que nos prospects (clients potentiels, NDLR)", a insisté Olivier Roussat. Sur le fixe en revanche, Bouygues Telecom maintient sa stratégie agressive de baisse de prix, qui lui a permis d'enregistrer 200.000 nouveaux clients au premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant