Bouygues Telecom / Numericable-SFR : les cinq conditions de Valls

le
0
Valls fixe cinq conditions à l'offre de Numericable-SFR, dont l'emploi et l'investissement. (© P. Huguen / AFP)
Valls fixe cinq conditions à l'offre de Numericable-SFR, dont l'emploi et l'investissement. (© P. Huguen / AFP)

Lors d'une visite lundi dans une entreprise du Val-d'Oise, le Premier ministre Manuel Valls a posé cinq conditions à un rapprochement entre les deux opérateurs télécoms, dont la préservation de l'emploi, l'investissement et la qualité de service pour le consommateur : «Toute opération qui ne répondrait pas à ces enjeux majeurs ne peut pas avoir le soutien du gouvernement»

«Nos priorités pour le secteur des télécoms sont claires: c'est l'emploi, qui doit être préservé et développé; l'investissement (...) parce qu'il faut couvrir tout le territoire avec le déploiement de la fibre, la 3G sur tout le territoire d'ici la fin 2016; la vente des fréquences pour développer la 4G; l'innovation parce qu'il faut investir dans l'avenir et évidemment la qualité de service pour le consommateur.»

Bloc "A lire aussi"

«Tous les opérateurs télécoms doivent répondre à ces enjeux, a prévenu Manuel Valls, ajoutant que le gouvernement sera très attentif à ce qu'il n'y ait pas de casse sociale.» «La croissance est au rendez-vous, la baisse du chômage pas encore, tous les acteurs doivent participer -c'est ça le patriotisme économique- au redressement de notre pays», a-t-il souligné à l'attention du groupe Altice, maison mère de Numericable-SFR, qui offre 10 milliards d'euros pour racheter Bouygues Telecom.

Le Premier ministre a fait cette

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant