Bouygues Telecom ne voit pas encore la fin du tunnel et se réorganise

le
0
Bouygues Telecom ne voit pas encore la fin du tunnel et se réorganise
Bouygues Telecom ne voit pas encore la fin du tunnel et se réorganise

L'opérateur téléphonique Bouygues Telecom a vu son activité et sa rentabilité continuer à baisser sur les neuf premiers mois de l'année tout en gagnant de nouveaux clients, mais compte redevenir compétitif en 2016 grâce à sa réorganisation"La stratégie de Bouygues Telecom commence à porter ses fruits", a assuré Philippe Marien, directeur financier du groupe Bouygues lors d'une conférence téléphonique, soulignant la bonne dynamique de l'opérateur dans le haut débit fixe.Toutefois cette amélioration opérationnelle ne se traduit pas encore dans les résultats financiers: sur les neuf premiers mois de l'année, le résultat net a chuté de 66% à 29 millions d'euros et ses ventes ont reculé de 5% à 3,3 milliards d'euros.L'opérateur révise à la baisse ses ambitions pour cette année et dit viser "un solde Ebitda - investissements proche de zéro en 2014", contre un objectif "légèrement positif en 2014" annoncé auparavant. Ce solde est positif à 44 millions d'euros sur neuf mois.La filiale télécoms du groupe Bouygues, qui continue de souffrir d'une concurrence exacerbée sur le marché mobile, a choisi d'axer son repositionnement sur la réduction drastique du nombre de ses offres et ne joue pas la carte de la baisse des prix sur le mobile, à l'inverse du fixe.L'opérateur a ainsi dévoilé jeudi ses nouvelles offres mobiles, dont le nombre a été ramené à 14 contre 50 et mise sur la fidélisation de ses clients mobiles en les faisant automatiquement bénéficier de l'enrichissement de leur offre."Une nouvelle étape du plan de transformation vient d?être franchie avec la simplification des offres et des parcours clients, le renforcement du positionnement et la mise en ?uvre du plan de réduction des effectifs de 1.404 collaborateurs", précise le communiqué.La filiale télécoms du groupe Bouygues "peut donc confirmer son objectif d'accroître sa compétitivité et de réaliser 300 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant