Bouygues Telecom-Macron inquiet aussi de l'endettement d'Altice

le , mis à jour à 20:35
1

PARIS, 22 juin (Reuters) - Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a fait part lundi soir de ses craintes sur le niveau d'endettement qu'atteindrait la société Altice ATCE.AS en cas de rachat de Bouygues Telecom BOUY.PA et sur l'ampleur de l'opération envisagée. S'exprimant devant quelques journalistes, le ministre de l'Economie a aussi indiqué que le gouvernement avait les moyens d'imposer des conditions à Altice, notamment via des dispositions de la loi Macron. Mais il n'a toutefois pas dit s'il en ferait usage. Altice a confirmé lundi matin avoir fait une offre de rachat de Bouygues Telecom qui propulserait sa filiale Numericable-SFR NUME.PA à la première place des opérateurs télécom en France. Selon des sources du dossier, Patrick Drahi, le patron d'Altice, est prêt à débourser 10 milliards d'euros et s'est assuré d'un financement auprès de banques dont BNP Paribas et JP Morgan Chase. ID:nL8N0Z80PY "Toutes les synergies qui pourraient justifier un tel prix reviennent en fait à tuer des emplois. Au bout du compte, est-ce que c'est bon pour l'économie ? La réponse est non", a dit Emmanuel Macron. Le ministre de l'Economie a ajouté qu'il craignait de voir l'opération donner naissance à un mastodonte des télécoms, avec le risque que l'Etat doive voler à son secours en cas de graves difficultés. "Je ne veut pas donner naissance à un acteur 'too big to fail' (trop gros pour faire faillite, ndlr), avec un tel endettement, et c'est mon rôle (...) de faire passer ce message", a-t-il poursuivi en anglais. Plus tôt dans la journée, Michel Sapin, le ministre des Finances, avait aussi mis en garde contre le niveau d'endettement d'Altice. ID:nL8N0Z80C1 Emmanuel Macron a fait savoir qu'il n'était pas opposé sur le principe à ce que la France passe de quatre opérateurs, comme dans la situation actuelle, à trois, mais qu'il doutait que l'opération envisagée par Altice soit favorable aux consommateurs, aux emplois et aux investissements. (Leigh Thomas, avec Matthieu Protard et Gilles Guillaume pour la version française)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbenard6 le lundi 22 juin 2015 à 21:13

    l'endettement de drahi pire que celui de la grèce