BOUYGUES recherché après ses résultats trimestriels

le
0

(AOF) - Bouygues (+2,29% à 30,85 euros) dispute à Iliad la première place du SBF 120 après avoir vu son bénéfice net part du groupe reculer de 1% au troisième trimestre à 373 millions d'euros et son résultat opérationnel courant progresser de 6% à 508 millions. Enfin, au troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe de construction et de médias a baissé de 3% à 8,44 milliards d'euros. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'exercice, le bénéfice part du groupe de Bouygues s'est élevé à 334 millions d'euros, en croissance de 3%.

Hors éléments exceptionnels (perte liée à la cession de la participation dans l'A28 enregistrée en 2015 et charges non courantes), il a progressé de 29% à 412 millions d'euros.

Le bénéfice opérationnel courant de Bouygues sur la période a été de son côté de 714 millions, en croissance de 20%, pour un chiffre d'affaires en léger repli de 3% à 23,11 milliards. Il a baissé de 1% à périmètre et changes constants.

Le groupe s'est vu conforté dans ses perspectives annuelles par ces résultats. Ainsi, la rentabilité des activités de construction est toujours attendue en amélioration à partir de 2016 et Bouygues Telecom confirme le retour à une croissance pérenne de son chiffre d'affaires et de ses résultats. L'opérateur maintient son objectif de marge d'Ebitda de 25% en 2017, avec un plan d'économies d'au moins 400 millions d'euros en 2016 par rapport à fin 2013. Les investissements d'exploitation nets devraient être de l'ordre de 800 millions d'euros en 2016.

Enfin, Bouygues prendra en compte environ 270 millions d'euros de charges non courantes en 2016 dans son résultat opérationnel (incluant la mise en œuvre du partage de réseau avec le groupe SFR ainsi que les plans d'adaptation dans les métiers), avant intégration des produits non courants liés à la vente des pylônes chez Bouygues Telecom.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant