Bouygues : faut-il vendre l'action ?

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le relèvement de l'offre en cash de Bouygues à Vivendi sur sa filiale SFR, de 10,5 à 13,15 milliards d'euros, plus 21,5% du nouvel ensemble Bouygues Telecom-SFR contre 46% auparavant, a relancé la spéculation sur le secteur des télécoms.

Selon les analystes de la Société Générale, l'offre de Bouygues donnerait une valeur d'entreprise (capitalisation plus dette nette) de 22,7 milliards d'euros pour Bouygues Telecom-SFR, dont 10,3 milliards de dette nette. Dans le détail, 13,15 milliards seraient versés à Vivendi, 1,85 milliard de capital serait apporté par Artemis (holding de la famille Pinault), CDC et JCDecaux, Bouygues Telecom augmenterait sa dette de 800 millions d'euros et, enfin, 1,8 milliard d'argent frais serait perçu de la vente à Iliad du réseau mobile de Bouygues Telecom.  

Ainsi, la capitalisation boursière potentielle de Bouygues Telecom-SFR est estimée par la Société Générale à 12,4 milliards d'euros (avec une valeur d'entreprise estimée à 7,2 fois l'excédent brut d'exploitation, un ratio constaté lors de la fusion entre E+ et O2 en Allemagne). 

La participation résiduelle de 21,5% détenue par Vivendi dans Bouygues Telecom-SFR vaudrait alors 2,7 milliards, ce qui donne un prix pour SFR de 15,9 milliards, supérieur aux 14,2 milliards (calculé sur le même ratio de 7,2 fois l'ebitda) proposés par Altice, la maison-mère de Numericable. 

Et même en donnant une prime de valorisation à SFR-Numericable (à 8

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant