Bouygues en lice pour racheter SFR

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Mis en difficulté par la concurrence agressive de Free et la chute des tarifs dans le mobile, Bouygues Telecom voit dans le rachat de SFR une véritable planche de salut.  Le nouvel ensemble détiendrait sur le papier une part de marché de 51% dans le mobile et de 29% dans le fixe. Les deux opérateurs ont déjà signé un accord pour mutualiser une partie de leurs réseaux (voir le cours Bouygues).  

Pour obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, Bouygues Telecom devra sans doute s'engager sur d'importantes cessions. L'opérateur serait ainsi prêt à céder tout son réseau mobile ainsi que des fréquences et des boutiques. Ironie de l'histoire, C'est évidemment Iliad, (maison mère de Free) - dont le président Xavier Niel entretient des relations notoirement tendues avec Martin Bouygues - qui aurait le plus intérêt à récupérer le réseau mobile de Bouygues Telecom?

Sur le plan financier, le rachat de SFR se ferait par une combinaison de titres et de cash, ce qui impliquerait une augmentation significative  de l'endettement net de Bouygues. Selon les estimations des analystes, celui-ci pourrait grimper jusqu'à 3 fois  l'excédent brut d'exploitation du conglomérat, contre 1,6 fois actuellement.

L'avis du Revenu. Une telle opération modifierait considérablement le profil financier et industriel et de Bouygues, avec une dépendance accrue aux télécoms. Pourquoi pas ? L'effet de taille et les synergies

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant