Bouygues au plus haut depuis juin 2011

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Reconquête. Les annonces fracassantes de Martin Bouygues le 20 décembre dernier promettant une guerre des prix dans l'Internet fixe n'ont finalement pas eu d'incidence négative sur le cours de Bourse du conglomérat. Au contraire. Les investisseurs anticipent le succès de la reconquête de Bouygues Telecom, qui a passé le cap du million d'abonnés en 4G.

Visibilité. Quant aux métiers historiques de la construction (Bouygues Construction, Bouygues Immobilier, Colas), ils se distinguent par des carnets de commandes à un niveau élevé qui assurent une bonne visibilité sur leur activité future.

Dividende. Par ailleurs, la cession à Vinci de la participation de 16,67% dans la société d'autoroutes Cofiroute - pour un montant compris entre 780 et 800 millions d'euros - permet de sécuriser le dividende. Sur la base du  montant versé l'an dernier (1,6 euro par action), le rendement ressort à 5% au cours actuel.

Un titre pas cher. Bouygues, c'est aussi l'histoire d'une «recovery» financière. Après sa chute en 2012 (-41%), le résultat net 2013 pourrait rebondir de 24%, à 787 millions d'euros, selon le consensus Factset Estimates avant de repasser le cap des 800 millions en 2014. Le ratio cours sur bénéfice net estimé pour l'exercice écoulé ressort à 11,5. Un multiple inférieur à la moyenne du CAC 40.

Retrouvez notre conseil sur Bouygues dans Le Revenu Hebdo n°1260.  

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant