Boutobba : " Quitter l'OM, ça m'a fait mal "

le
0
Boutobba : " Quitter l'OM, ça m'a fait mal "
Boutobba : " Quitter l'OM, ça m'a fait mal "

Lancé par Marcelo Bielsa qui lui avait fait confiance à 16 ans, 3 mois et 15 jours pour l'afficher comme le plus jeune joueur de l'histoire de l'OM à évoluer en L1, Bilal Boutobba a longtemps attendu une suite sous l'ère Passi. Cantonné à la CFA, il a fini par snober le contrat professionnel que lui proposait l'OM pour rejoindre en juillet dernier le FC Séville, contrat de quatre ans à la clé. Depuis La Réunion, où il a été invité à participer au match de gala qu'y organisait Dimitri Payet, le milieu raconte sa première année passée avec la réserve du club andalou. Entre prise de conscience et espoirs.

Qu'est-ce que tu veux retenir de cette première saison au FC Séville ?
Ça a été une année très difficile. J'ai eu peu de temps de jeu. Il y avait aussi le rythme des entraînements auquel je n'étais pas habitué. La chaleur à gérer. Et puis en partant à Séville, j'ai laissé des amis. Mais j'ai appris beaucoup de choses : dans la dimension mentale par exemple. J'ai aussi appris la patience. Alors même si j'ai peu joué, je veux me dire que ça restera une bonne année.

Deux matchs en Youth League, onze apparitions en réserve : c'est frustrant ?
Il faut garder à l'esprit que la réserve, c'est niveau Ligue 2.
"Il faut garder à l'esprit que la réserve, en Espagne, c'est niveau Ligue 2."
Et ça, c'est déjà bien. En France, un club de Ligue 1 n'a pas le droit de présenter une réserve en Ligue 2 : c'est CFA ou CFA2. En Espagne, ça peut être Ligue 2 et c'est un bon niveau de jeu. Moi j'ai vu des différences avec la L1 : le jeu, l'intensité au pressing. Pour moi, c'est plus dur au niveau du rythme. Techniquement aussi.

T'as un sentiment de progression ?
Oui, j'ai progressé : dans ma capacité à aller au pressing, dans ma vision du jeu. Même si j'ai peu joué, j'ai carburé à l'entraînement et je sens que j'ai progressé. Après, vu mon faible temps de jeu, il me manque du rythme. Mais ça va venir.

" À l'OM, la mauvaise réputation du centre prend le dessus sur le prestige du club "

Tu t'es entraîné sous les ordres de Sampaoli ?
Au

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant