Boutin tend la main à Bayrou

le
1
La présidente du Parti chrétien-démocrate a indiqué que «d'autres candidats» que Nicolas Sarkozy pourraient avoir son soutien au premier tour, si elle ne peut se présenter, ou au second.

Christine Boutin, vendredi matin, a quelque peu éclairé sa stratégie pour les semaines et les mois qui viennent, suggérant sur Canal+ que la menace de «bombe atomique» qu'elle avait brandie le 19 décembre pourrait, entre autres choses, être une main tendue à François Bayrou. L'ancienne ministre, qui n'a reçu que 180 promesses sur les 500 requises, est très remontée contre l'UMP, qui bloque ouvertement les parrainages pour les petits candidats.

La présidente du Parti chrétien-démocrate a indiqué que «d'autres candidats» que Nicolas Sarkozy pourraient avoir son soutien au premier tour, si elle ne peut se présenter, ou au second. Parmi eux, François Bayrou. En octobre, pourtant, lors de l'inauguration de son QG, l'ancienne UDF avait fustigé «le plus parisien des Béarnais» qui «se pare d'être un bâtisseur fiable» mais qui «détruit tout sur son passage: nos racines comme nos alliances». Les propos tenus par Bayrou dans le mensuel Têtu du mois de novembr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le samedi 7 jan 2012 à 15:53

    Ah l'amour rien ne lui resiste. Elle lui tend la main pourqu'il puisse lui passer une alliance et.... ils eurent beaucoup d'enfants