Boutin s'explique sur son dérapage sur les seins d'Angelina Jolie

le
3
Boutin s'explique sur son dérapage sur les seins d'Angelina Jolie
Boutin s'explique sur son dérapage sur les seins d'Angelina Jolie

Christine Boutin n'a semble t-il pas apprécié les réactions, notamment des internautes, après ses critiques à propos de la double mastectomie qu'a subi Angelina Jolie pour éviter le cancer du sein. Elle s'interrogeait dans un tweet, après l'annonce de l'opération de l'actrice américaine : «pour ressembler aux hommes ? Rire ! si ce n'était triste à pleurer !». Ce qui a déclenché aussitôt une belle volée de tweets, où les qualificatifs «lamentable», «pitoyable» «bête» ou «honteux» et leurs variantes figuraient en bonne place.Tout cela suivi d'une attaque de crottes numériques sur sa page Facebook.

L'ancienne ministre et présidente du Parti chrétien démocrate (PCD) tente tant bien que mal une petite explication ce jeudi. Dans une tribune publiée sur le site de son parti, Christine Boutin précise que sa démarche «ne se voulait d'aucune manière blessante». Et qu'en réalité, elle voulait seulement alerter «sur cette médiatisation pour le moins surprenante».

Elle s'explique ainsi sur le site du PCD, saturé ou fermé jeudi après-midi : «Se faire enlever un sein est un choix qui n'est jamais pris à la légère. Or, en l'espèce, il semble bien qu'Angelina Jolie n'était pas (encore) porteuse de cancer. Je m'interroge donc sur l'opportunité de cette opération. Celle-ci pose la question et les limites de la médecine prédictive, qui supprime par avance la possibilité d'un mal qui n'est pas encore développé ! Et qui n'empêchera pas le développement d'autres cancers sur d'autres organes. La médecine serait-elle réservée à ceux qui ont de l'argent ? N'oublions pas cette opération coûte cher. Nous pouvons y voir une consécration de la société des riches».

Or, Angelina Jolie explique que le risque pour elle est de développer un cancer du sein était de 87% et de 50% un cancer de l'ovaire, en raison de la présence d'un gêne défectueux (BRCA1), sans...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M610716 le jeudi 16 mai 2013 à 23:18

    c'est une hystérique dans son genre !!!entre Barjot et elle les réacs sont bien servis

  • M1531771 le jeudi 16 mai 2013 à 22:33

    Cette femme est de plus en plus bête !

  • jany7 le jeudi 16 mai 2013 à 21:55

    elle veut simplement allumer un contre feu alors qu'elle est prise dans une affaire pour emploi fictif d'un maire qui etait ineligible avec la complicité de guéant