Bouteflika promet des réformes constitutionnelles s'il est réélu

le
0

ALGER (Reuters) - Abdelaziz Bouteflika, qui brigue à 77 ans un quatrième mandat présidentiel, estime dans une lettre aux Algériens, diffusée samedi par l'agence de presse algérienne APS, que sa santé fragile n'est pas un obstacle à sa réélection, et il promet des réformes constitutionnelles s'il l'emporte le 17 avril.

Le président sortant, qui a annoncé ce mois-ci sa candidature, s'est rarement exprimé en public depuis qu'il a été victime l'année dernière d'une attaque cérébrale, laquelle lui a valu d'être hospitalisé plusieurs mois en France. Ses détracteurs le disent dans l'incapacité d'assumer ses fonctions.

"Il m'en coûterait beaucoup de rester sourd à vos appels. J'ai décidé de ne pas vous décevoir et de me présenter candidat à l'élection présidentielle (...) et de consacrer toute mon énergie à la réalisation de vos aspirations", lit-on dans la lettre, qui est à ce jour le compte rendu le plus détaillé des intentions du chef de l'Etat sortant. Avec le soutien du FLN (Front de libération nationale), de l'armée et des syndicats, il est pratiquement assuré de l'emporter.

"Je propose de consacrer ce nouveau mandat (...)à préserver notre pays des hostilités intérieures comme extérieures", écrit Abdelaziz Bouteflika samedi, à la veille de l'ouverture officielle de la campagne électorale.

Six partis d'opposition, aussi bien des mouvements laïques qu'islamistes, ont annoncé leur intention de boycotter le scrutin, selon eux biaisé en faveur du FLN.

S'il est réélu, il dit vouloir lancer des réformes destinées à créer un modèle politique avec différents segments de la société qui "répondront aux attentes et aux espoirs du peuple", lit-on dans la lettre.

"Cela sera accompli au moyen d'une réforme constitutionnelle, qui pourrait intervenir au cours de cette année", continue-t-il.

De source proche de la présidence, on indique que pourrait être créé un poste de vice-président et que le nombre de mandats présidentiels pourrait être limité.

(Patrick Markey et Lamine Chikhi; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant