Boursorama ne s'interdit pas d'aider Orange à lancer sa banque

le
0

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Boursorama, la filiale de banque en ligne de Société générale SOGN.PA , ne s'interdit pas de devenir le partenaire que l'opérateur télécoms Orange ORAN.PA recherche pour lancer une nouvelle banque en ligne, a déclaré jeudi le directeur général délégue de SocGen. "Nous ne nous interdisons rien", dit Bernardo Sanchez Incera dans une interview publiée sur le site internet du quotidien Les Echos. Il explique que la question est de savoir comment seraient partagés les profits dégagés par une possible alliance. A la question de savoir si Société générale et Boursorama ne risqueraient pas de perdre des clients au bénéfice de cette nouvelle offre bancaire créée par Orange, Bernardo Sanchez Incera explique que l'évolution du modèle bancaire conduit à réfléchir à long terme. "Alors que les revenus de la banque de détail seront sous pression à l'avenir, la priorité est de créer de la valeur et, pour ce faire, il peut être bon d'oublier son intérêt immédiat pour créer plus de valeur à deux", estime-t-il. Bernardo Sanchez Incera confirme par ailleurs que la réorganisation du réseau d'agences de la Société générale et de sa relation avec ses clients devrait aboutir à la suppression d'environ 2.000 postes dans les cinq prochaines années. Dans un entretien accordé au quotidien Le Figaro début octobre, le directeur général de la SocGen Frédéric Oudéa avait évoqué "une diminution de l'ordre de 20% de notre maillage d'agences, à horizon cinq ans", sans mentionner les pertes d'emplois induites. La banque a prévu de présenter avant la fin de l'année un plan pour adapter son dispositif d'agences à la montée en puissance de la banque à distance et du numérique. (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant