Bourses-L'Europe débute en forte hausse, 3e jour de rebond

le
0
 (Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  WATCH/LFR )  
    * L'indice CAC 40 et l'EuroStoxx 50 gagnent près de 3% 
    * Les financières et les cycliques en tête du mouvement 
    * Des Européens envisagent un fonds spécial créé par la 
BEI-CNBC 
 
    par Juliette Rouillon  
    PARIS, 27 septembre (Reuters) -     Les Bourses européennes 
ont débuté en forte hausse mardi, prolongeant leur rebond entamé 
vendredi après-midi, encore soutenues par les anticipations de 
nouvelles mesures pour juguler la crise de la dette dans la zone 
euro.  
    A 9h36, l'indice CAC 40  .FCHI  avance de 2,79% à 2.939,25 
points après avoir pris 1,75% lundi, avec un indice de 
volatilité  .V1XI  en baisse de 4,31% à 47,81 points.   
    Selon la chaîne américaine CNBC, qui citait un responsable 
financier européen, un fonds spécial pourrait être créé via la 
Banque européenne d'investissement pour émettre des obligations 
et acheter de la dette souveraine européenne. Les obligations 
pourraient également servir de collatéral pour la BCE, ajoutait 
CNBC. (voir  ID:nL5E7KQ3ZF )  
    L'Autrichien Ewald Nowotny, membre du conseil des 
gouverneurs de la BCE, a de son côté déclaré, lors d'une 
conférence à l'université d'Harvard, qu'une augmentation de la 
taille du Fonds européen de stabilité financière (FESF) était 
probable mais ne serait sans doute pas aussi importante que ce 
que certains attendent, "pas de l'ordre du millier de milliard" 
d'euros.   
    Les "rally" de marchés baissiers sont les plus violents, dit 
Frédéric Buzaré, responsable de la gestion actions chez Dexia 
Asset Management, qui a 85 milliards d'euros d'actifs sous 
gestion. Le rebond ne durerera pas si les investisseurs 
n'obtiennent pas de plan d'action clair de résolution de la 
crise, ajoute-t-il.  
    Dans ce type de marché dirigé par la politique, tout tourne 
autour de la prime de risque. Les ratios de valorisation ne sont 
désormais plus pertinents, ajoute ce gérant. On passe plus de 
temps à lire les déclarations des dirigeants (politiques) qu'à 
étudier les bilans des sociétés, souligne-t-il.      
    De son côté, le président américain Barack Obama a déclaré 
lundi soir que la crise de la dette européenne faisait "peur au 
monde entier" et que les dirigeant européens s'attaquaient au 
problème mais pas aussi rapidement qu'il le faudrait.       
    Parmi les autres grandes places européennes, la Bourse 
Londres  .FTSE  gagne 2,1%, celle de Francfort  .GDAXI  3,2% et 
celle de Milan  .FTMIB  2,6%, alors que l'indice paneuropéen 
EuroStoxx 50  .STOXX50E  s'adjuge près de 3%.   
    Les valeurs bancaires sont encore en tête des hausses du CAC 
40, avec un gain de plus de 9% pour BNP Paribas  BNPP.PA , de 
plus de 8% pour Société générale  SOGN.PA  et de plus de 7% pour 
Crédit agricole  CAGR.PA . Axa  AXAF.PA  prend 7,8%. L'indice 
des banques en Europe  .SX7P  avance de 3,5%/  
    Mais l'ensemble des secteurs profite du rebond ce mardi, y 
compris les cycliques, avec un rebond de 4,5% de l'indice 
automobile  .SXAP  et de 4,1% des produits de base  .SXPP  qui 
avaient affiché les plus faibles performances la veille.   
    Le baril de brut léger américain  CLc1  progresse de 2,6% à 
82,29 dollars et le Brent  LCOc1  de 1,2% à 105,22 dollars, 
entraînant les pétrolières et parapétrolières dans son sillage.  
     
    Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans 
 DE10YT=TWEB  s'établit autour de 1,9%, contre 1,8% la veille en 
clôture, alors que l'euro est stable face au billet vert  EUR= , 
autour de 1,3530 dollar.  
  
 (avec Blaise Robinson, édité par Dominique Rodriguez)  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant