Bourses européennes : les actions préférées d'UBS

le , mis à jour le
0
Marks and Spencer figure dans la sélection d'UBS. (© Marks and Spencer)
Marks and Spencer figure dans la sélection d'UBS. (© Marks and Spencer)

Après une hausse des cours de 70% depuis la mi-2012, les actions européennes sont-elles devenues chères ? A plus de 16 fois les bénéfices nets attendus dans les douze prochains mois, le PER moyen est désormais au-dessus de sa moyenne historique de long terme (voisine de 14).

La valorisation du marché parait donc élevée, mais c’est ignorer le potentiel de rattrapage des profits, selon Nick Nelson et Karen Olney chez UBS. L’écart des bénéfices annoncés n’a jamais été aussi élevé entre les Etats-Unis et l’Europe.

L’autre paramètre favorable aux actions européennes vient de leur très faible valorisation relative comparée à celle des obligations. Des pertes enregistrées sur le marché de la dette privée pourraient favoriser des arbitrages vers les actions dont le rendement des dividendes est plus élevé.  

La dette nette des entreprises européennes rapportée à leurs fonds propres est proche d’un plus bas de quinze ans à moins de 30% et son niveau absolu est inférieur à celui de 2009. Ce faible endettement diminue le risque et contribue à la hausse des multiples de valorisation.

Les stratèges de la banque suisse ont relevé leur objectif de fin d’année sur le Stoxx 600, de 380 à 440 points soit un potentiel de 13% sur le niveau actuel. Ils anticipent la reprise de la zone euro et tablent

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant