Bourses : et pourtant elles montent !

le
0
(DR)
(DR)

(lerevenu.com) - Comme on le prête à Galilée protestant in petto alors que le Saint Office enregistrait l'abjuration publique de sa découverte de la rotation de la terre, on ne peut qu'opposer un «et pourtant, ils montent !» aux multiples observateurs incrédules de la hausse des marchés.  Et depuis plus de cinq ans, nombre d'observateurs se demandent gravement où sont les catalyseurs fondamentaux de cette hausse puisqu'ils n'y voient qu'un effet de liquidités, il est vrai, généreusement déversées par les banques centrales.

Ces cassandres professionnels, certes de moins en moins nombreux, affectent le plus souverain mépris pour la réalité des chiffres qui prouvent que la planète a plus que commencé sa sortie de crise. Et ces pessimistes convaincus attendent avec une gourmandise à peine dissimulée la rechute, selon eux inexorable. Résultat inéluctable de l'inondation de liquidités en cours, ce retour éventuel de la crise devrait, à leurs yeux, justifier les choix stratégiques des portefeuilles qu'ils conseillent de garnir d'or ou de protections similaires, ce qui les dispense d'ailleurs de s'expliquer sur les profondes contre-performances qu'ils ont accumulées depuis cinq ans.

On sait que tenir un cap est l'un de nos credo, mais certes pas contre l'évidence et jusqu'à l'absurde. La hausse présente ne tient en rien du miracle. Elle s'inscrit naturellement dans le cycle biologique des marchés et de l'économie. Chaque crise sécrète ses antidotes. Il en va ainsi

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant