Bourses : des risques estivaux à considérer

le
19

(lerevenu.com) - Depuis le début de l'été, les marchés actions sont clairement plus fébriles, intégrant des scénarios de croissance moins euphoriques ou sous l'effet de l'apparition de risques exogènes, notamment autour de l'Ukraine ou au Proche-Orient. Les investisseurs s'inquiètent aussi du manque de solidité de la croissance en Euroland et du timing de la première hausse des Fed funds aux États-Unis.  

Ces inquiétudes sont d'autant plus fortes que

le PER moyen des indices boursiers a encore progressé ces dernières semaines et que certains moteurs, comme les programmes de rachats d'actions ou la baisse des taux longs, atteignent leurs limites. La valorisation du marché pourrait même paraître tendue si effectivement les analystes étaient amenés à revoir à la baisse leurs projections de résultats des entreprises au second semestre 2014 ou la croissance à long terme des bénéfices par actions. Faut-il anticiper un « été meurtrier » sur les marchés ? 

Risque de publication des sociétés Les premières publications aux États-Unis sont, une nouvelle fois, nettement au-dessus des attentes du consensus des analystes. Certes, l'échantillon est encore faible : 85 entreprises, soit 17% des valeurs de l'indice S&P 500. Mais

les bénéfices par action sont au-dessus des attentes du consensus dans 73% des cas et les chiffres d'affaires dans 62% des cas. Sur un échantillon plus étroit (25 publications), les sociétés européennes battent le consensus

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 23 juil 2014 à 09:51

    Ceci dit…bien malin et bien imprudent, celui qui se targue d’une quelconque affirmation, dans ce jeu de dupes qu’est devenu ce casino boursier ?!!!... ))

  • trador8 le mardi 22 juil 2014 à 13:42

    Ah Monsieur dance profites du beau soleil. Il à bien raison.

  • trador8 le mardi 22 juil 2014 à 13:07

    Le gvt précédent n'était pas brillant (sauf qq réformes au moins) c'est vrai.On pouvait se dire les prochains ne pourront pas faire pire.Mais aujourd'hui que dire devant l'ampleur de la dégringolade.

  • dance4me le mardi 22 juil 2014 à 12:50

    Dans le jeu politique actuel, je veux bien le croire. 80 millions et une batterie de casseroles ça fait beaucoup à avaler, même pour le plus déterminé des pigeons. Mais nous nous accordons tout de même sur le fait que les champions sortant sont du même acabit.

  • trador8 le mardi 22 juil 2014 à 12:44

    Vous vous trompez je n'ai pas d'idole dans le jeu politique actuel. Non je ne suis pas le jeu d'une pensée unique moi ! Suivez mon regard ...

  • dance4me le mardi 22 juil 2014 à 12:40

    Mes yeux sont grands ouverts mon bon monsieur. Mon esprit également puisque je devine même à qui était destiné votre bulletin de vote aux dernière présidentielles. Cela se remarque à cette manière peu finaude que vous avez de vous exprimer et de vous acharner sur ces "fossoyeurs de gauche" qui sont sommes toutes peu différents des fossoyeurs de votre ancienne dream team. Ne regardez pas mon doigt mon bon monsieur, c'est la lune qu'il vous faut voir.

  • trador8 le mardi 22 juil 2014 à 12:30

    Mon bon Monsieur vous êtes décidément bien vindicatif et trop donneur de leçon pour être honnête. Allez entrouvrez donc les yeux et vous verrez en dehors de votre idéologie dictée par les journalistes que vous écoutez trop il existe des courants libres de pensées !!

  • trador8 le mardi 22 juil 2014 à 12:27

    Ces professionnels de la politique, ces vendeurs de mots de tous bords, n'ayant jamais travaillé une minute dans le privé, mais comment imaginer qu'ils soient efficace. Il faudrait de non professionnels de la farigoule politicienne.

  • dance4me le mardi 22 juil 2014 à 12:23

    Mon bon monsieur, je suis un homme... et je n'ai aucun ami au gouvernement. Je ne participerai pas à votre lutte de supporter de football bas de gamme. Je ne me revendique d'aucun parti, sinon celui du bon sens, contrairement à vous apparemment.

  • dance4me le mardi 22 juil 2014 à 12:17

    Et en 2017, on repartira (malheureusement) pour un tour.