Bourses 2016 : les choix prudents de Bank of America Merrill Lynch

le , mis à jour le
1
L'action Sanofi figure parmi les recommandations de BofA Merrill Lynch (©sanofi.com)
L'action Sanofi figure parmi les recommandations de BofA Merrill Lynch (©sanofi.com)

Selon Michael Hartnett chez Bank of America Merrill Lynch, les taux d’intérêt et les profits des entreprises devraient être contraints en 2016 par la poursuite d’une « expansion déflationniste ». L’allocation recommandée par la banque privilégie donc l’exposition des portefeuilles au dollar, à une hausse de volatilité, à la préférence des actions aux obligations, à la préférence des marchés développés aux émergents, du crédit corporate au détriment du haut rendement. L’établissement anticipe une poursuite de la baisse des matières premières.  

La hausse du taux directeur de la Fed survient alors que le risque de défaut des entreprises augmente, l’environnement technologique est « disruptif », les inégalités progressent et les positions des investisseurs sont très polarisées, avec un fort consensus privilégiant des placements "pro-déflation" (long sur les bons du Trésor, le QE, Wall Street, les valeurs de croissance, la qualité, la technologie, Facebook, Amazon, Netflix, Google, les valeurs défensives, la dette corporate bien notée, le dollar, les élites, la paix, short sur l’inflation, l’homme de la rue, les matières premières, la value, les Brics, les junk bonds, les cycliques, les ressources de base, le high yield, le réal brésilien, les masses, la guerre).

Environnement déflationniste 

Michael Hartnett anticipe une poursuite de cet

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 il y a 12 mois

    On ne reçoit des conseils que de ceux qui vous font les poches, c' est marrant...!!!