Bourse-SocGen et Renault plombés par leur exposition à la Russie

le
0

PARIS, 3 mars (Reuters) - Société générale SOGN.PA , Renault RENA.PA ou encore Tarkett TKTT.PA sont lourdement pénalisées lundi matin à la Bourse de Paris en raison de leur exposition à la Russie, après le regain de tension entre Moscou et l'Ukraine au cours du week-end.

L'Ukraine a mobilisé dimanche l'ensemble de ses réservistes et Washington menace d'isoler économiquement la Russie, au lendemain d'un vote du parlement russe donnant au président Vladimir Poutine le feu vert pour envoyer des forces armées sur le territoire de l'ancienne république soviétique.

ID:nL6N0LZ0RH

"Ce matin ce que le marché craint c'est plus d'éventuelles sanctions contre la Russie qui pourraient pénaliser l'économie russe", observe Alexandre Baradez, chef analyste chez IG.

La Russie a représenté en 2013 le troisième marché mondial de Renault, Société générale contrôle plus de 90% de la banque russe Rosbank et Tarkett TKTT.PA , spécialisé dans les revêtements de sol, réalise plus d'un tiers dans de son activité dans une zone géographique incluant la Russie ("Communauté des Etats Indépendants & Autres").

A 10h41, Société générale perd 5,1% à 45,91 euros et Renault 4,51% à 68,95 euros, accusant ainsi les deux plus fortes baisses du CAC 40 .FCHI , en repli de 1,74% au même moment. Tarkett recule de 5,256% à 29,56 euros.

La Bourse de Moscou .MCX10 abandonne 7,93%, après être tombée à son plus bas niveau depuis décembre 2009. Avtovaz

AVAZ.MM , qui doit passer mi-2014 sous le contrôle de l'alliance Renault-Nissan, chute de 9,37%.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Renault et Tarkett pour un commentaire tandis que Société générale n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Lionel Laurent, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant