Bourse russe : rebond spectaculaire

le
17

L'extrême volatilité de la Bourse russe en refait une place spéculative, au détriment de l'économie du pays.
L'extrême volatilité de la Bourse russe en refait une place spéculative, au détriment de l'économie du pays.

Suite à trois semaines de descente aux enfers, l'indice RTS de la bourse russe connaît un rebond exceptionnel. Après une envolée de 14% mercredi, l'indice s'adjugeait encore 6% jeudi dans un marché extrêmement volatile.

Les investisseurs intéressés par le marché russe se souviendront longtemps du mois de décembre 2014, et notamment de la semaine en cours. Après un début de semaine catastrophique lié à un effondrement du rouble digne de la crise de 1998, le mouvement est désormais à l'euphorie.

Le rebond est principalement technique et spéculatif. Difficile d'y voir un lien direct avec le discours neutre à rassurant de la Fed, ni même avec les variations des prix du pétrole, très faibles aujourd'hui (WTI à 55-56 dollars, presque à l'équilibre).

Après la pluie, le beau temps

Les investisseurs procèdent ainsi surtout à des rachats à bon compte, alors que la Bourse russe a perdu près de 50% de sa capitalisation en seulement trois semaines. Atteignant encore près de 1100 points le 24 novembre, l'indice RTS a plongé jusqu'à 578 points mardi 16 décembre en cours de séance, avant de revenir à 764 points à la clôture du jeudi 18 décembre.

La semaine aura ainsi été particulièrement chahutée avec des séances à la volatilité record : -10% lundi, -12% mardi, +14% mercredi, et +6% jeudi.

Le récent plongeon a failli atteindre les plus bas de 2008

Depuis le début de l'année, l'indice russe reste en forte baisse de 46,98%. L'indice russe s'est même fortement rapproché de ses plus bas d'octobre 2008 à février 2009 mardi en cours de séance. L'indice RTS avait en effet touché à plusieurs reprises le support symbolique des 500 points lors des heures sombres de la dernière crise économique mondiale. Avec 578 points mardi, l'indice n'était plus qu'à 15% de ce niveau historique.

Une chose est sûre : pour les marchés, la Russie vient de basculer dans la catégorie des marchés extrêmement spéculatifs et risqués. Une mauvaise image qui risque de pénaliser l'économie russe pour les années à venir.

X.B.

Graphique de l'indice RTS .
Graphique de l'indice RTS (octobre à décembre 2014).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le jeudi 18 déc 2014 à 18:10

    Les européens vont devoir trouver des remplacements au marché russe qui risque d'être perdu pour longtemps.

  • dupon666 le jeudi 18 déc 2014 à 18:04

    Les russes vont bientot fabriquer meme le fromage qui pue français,un des derniers trucs qu'on a à vendre avec le pinard

  • dupon666 le jeudi 18 déc 2014 à 18:03

    Ca sert à quoi exactement l'EU?.......A part parasiter la planete

  • dupon666 le jeudi 18 déc 2014 à 18:02

    Et bientot des mercedes like chinoises à 8000€

  • v.sasoon le jeudi 18 déc 2014 à 18:01

    http://reseauinternational.net/exclusif-y-t-il-un-false-flag-nucleaire-contre-la-russie-en-preparation/

  • dupon666 le jeudi 18 déc 2014 à 18:00

    y a du iphone like chinois à 50€

  • dupon666 le jeudi 18 déc 2014 à 18:00

    L a Russie s'en fout..ils ont tout ce qu'il faut pour vivre en autarcie...et pour les gadgets tout est fabriqué en Chine à coté de chez eux

  • dupon666 le jeudi 18 déc 2014 à 17:58

    et oui unknow9...les investisseurs europeens y ont laissé leur slip

  • rraclot le jeudi 18 déc 2014 à 17:53

    La Russie ne tombera pas.... Ce n'est pas Cuba.... Rien n'est fini, elle a le soutien de la population européenne...! Et surtout des français...

  • unknown9 le jeudi 18 déc 2014 à 17:52

    ils ont juste oublier, les petits journaleux, que le rouble s'est effondré. Alors si on calcule tout en euro ou Usd... pas les mêmes résultats du tout !